Les Petits Débrouillards sont un réseau national d‘éducation populaire à la science et par la science.

Leurs axes d’intervention concernent l’éducation au numérique, l’éducation aux transitions, l’éducation au vivre-ensemble.

Ils sont constitués de 19 associations régionales, 58 antennes et relais territoriaux, et animés par 200 salariés permanents, 200 vacataires et 80 volontaires ; 200 élus bénévoles et 2.000 animateurs bénévoles ; des Conseils Scientifiques dans chaque région.

Ils sont en lien avec 4.000 partenaires, collectivités, associations, maisons de quartiers, écoles; 90 0NG et associations internationales partenaires. Partenariats avec 140 universités et organismes de recherche.

Acteurs majeurs du déploiement des Chemins de la Transition sur les territoires, ils coordonnent le déploiement du premier pilote du projet, en région Grand Est.

Fondée en 2011, l’association Assemblée Virtuelle fédère un écosystème d’acteurs développant des communs (outils, méthodologies et projets) au service de la transition.

Depuis 2013, elle réalise un important travail de recherche et développement autour d’une nouvelle génération de technologies sociales et numériques favorisant la collaboration entre les organisations.

Elle outille des acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire, de la transition écologique, et du monde de la culture, à l’aide des logiciels et savoirs-faire qu’elle a développé.

L’Assemblée Virtuelle, à l’origine du projet des Chemins de la Transition est notre partenaire technologique.

Le Mouvement pour l’Economie Solidaire Occitanie est un réseau régional d’entreprises solidaires et de citoyen·nes qui proposent une transition à 360°, économique, écologique, démocratique, sociale et sociétale. Il est co-fondateur du Mouvement pour l’Economie Solidaire France et du RIPESS Europe, Réseau Intercontinental de Promotion de l’Economie Sociale et Solidaire en Europe et du RIPESS Monde.

La raison d’être du Mouvement pour l’Economie Solidaire Occitanie est de favoriser le pouvoir d’agir et l’expertise de la société civile pour une économie fondée sur l’utilité sociale, l’intérêt général et les communs ; reconnaître l’innovation sociale et citoyenne comme levier de transformation sociale ; consolider les petites et moyennes structures de l’économie sociales et solidaires ; relier les acteurs qui s’engagent pour une Economie transformative et solidaire, créatrice de Buen Vivir

Ses principales missions sont l’impulsion d’écosystèmes solidaires avec le Gibus ou le Living lab, dispositif d’émergence et de renforcement d’écosystèmes solidaires ; l’appui à la création des entreprises solidaires ; l’évaluation de l’utilité sociale et de l’impact social ; l’animation et le développement des Relais Locaux de l’Economie Solidaire Occitanie ou l’organisation du Forum Régional de l’Économie Sociale et Solidaire Occitanie.